Tuto : réparer la coque d'un bateau avec de la résine époxy

Publié le 20/11/2020

Avec le temps et les agressions de l’eau salée, il peut arriver que des fissures ou des petits trous apparaissent sur la coque des bateaux. Par ailleurs, certains chocs peuvent également engendrer quelques dommages sur les coques qui nécessitent une réparation rapide afin que les dégâts ne s'aggravent pas. Si les réparations les plus importantes doivent être confiées entre les mains expertes d’un professionnel, il faut savoir que certaines réparations mineures peuvent en revanche être exécutées par soi-même à condition d’adopter les bonnes techniques et d’avoir les bons produits. Dans cet article, nos spécialistes vous aident et vous guident pas à pas afin de réparer votre coque de bateau à l’aide de la résine époxy.

Les avantages de la résine époxy pour les réparations de coques de bateaux

Reconnue pour sa durabilité et sa très grande robustesse, la résine époxy est employée dans de nombreux domaines. Cependant, du fait de ses atouts et de ses caractéristiques, ce produit est tout particulièrement apprécié dans le milieu nautique et spécifiquement dans la réparation de coques de bateaux.

Le principal atout de la résine époxy qui en fait un produit très apprécié dans l’industrie nautique est son étanchéité. Ce type de résine ne craint pas l’eau et peut par conséquent être utilisée pour des réparations de coques situées en dessous de la ligne de flottaison.

L’époxy est en outre un produit très polyvalent puisqu’il adhère sur toutes sortes de matériaux. Que votre coque de bateau soit en bois, en métal ou encore en polyester, la résine époxy y adhère sans problème.

Pour les réparations, elle est également appréciée du fait qu’il n’y ait aucun retrait au séchage. Le support endommagé est par conséquent rapide et facile à réparer. En outre, le mastic époxy autorise un travail plus long que le mastic polyester puisque son temps de séchage est plus long.

Enfin, avec sa finition brillante, la résine époxy offre un résultat propre et esthétique pour votre coque de bateau.

Réparer sa coque de bateau avec de la résine époxy en 3 étapes

Lorsque l’on emploie les bonnes méthodes, la réparation de coques de bateaux n’est pas difficile. Découvrez les 3 étapes à respecter scrupuleusement pour un résultat satisfaisant et durable.

Etape n°1 : acheter le matériel nécessaire aux réparations

Avant de vous atteler à la tâche, il convient dans un premier temps de vous équiper comme il se doit. Aussi, pour la réparation de votre coque de bateau, vous aurez besoin d’un kit de mastic époxy (résine + durcisseur), d’un masque anti-poussière pour vous éviter de respirer les résidus du ponçage, d’un papier à poncer avec un grain compris entre 120 et 320, d’une spatule pour enduire la résine sur la coque, d’un support pour effectuer le mélange résine / durcisseur, d’un dégraissant et enfin de papier pour essuyer les éventuelles coulures.

Une fois cet équipement, ces produits et ces accessoires achetés, vous pouvez alors débuter la préparation du support.

Etape n°2 : préparation du support, le ponçage

Poncer la coque du bateau à réparer est une étape indispensable pour bien préparer le support afin qu’aucun élément n’empêche la bonne adhésion de la résine époxy. Le ponçage va également permettre d’élargir la brèche et de retirer toutes les aspérités qu’il peut y avoir.

Il est par ailleurs important de poncer les rebords de la brèche ou du trou dans la coque afin que ceux-ci ne soient pas coupants. Terminez votre ponçage en créant des micro-rayures en surface afin d’offrir une meilleure adhésion au mastic époxy.

Une fois les couches de gel coat et de mastic bien retirés, pour bien finir cette opération de ponçage, pensez à effectuer un dépoussiérage complet de la zone afin de bien la préparer aux réparations à suivre.

Etape n°3 : réparations de la coque du bateau

Vous voilà fin prêt à entrer dans le vif du sujet avec la réparation de votre coque de bateau ! Pour commencer, vous devez vous munir de votre kit époxy composé de la résine et du durcisseur et réaliser avec soin le mélange entre les deux produits. Notez que celui-ci demande une très grande précision. Attachez vous par conséquent à bien suivre les recommandations indiquées sur les notices. Sur un support dédié, effectuez votre préparation jusqu’à obtenir une pâte d’une couleur uniforme.

Selon la profondeur de la cavité ou de la fissure, plusieurs couches de mastic peuvent être nécessaires afin de bien combler le tout. A l’aide de la spatule, commencez par appliquer une première couche de résine époxy puis étalez une deuxième afin d’égaliser la surface.

Une fois ces couches appliquées, il vous faudra attendre plusieurs heures afin de laisser le temps au mastic de sécher correctement. Ca n’est qu’après le séchage complètement terminé (généralement un jour après) que vous pourrez entamer un nouveau ponçage.

Ce dernier ponçage à la main doit vous permettre d’obtenir une surface lisse et de belles finitions. Il est conseillé d’utiliser un papier à grain abrasif avec un grain de 120 pour ne pas endommager le mastic.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire