Fabriquer un moule pour la résine époxy

Publié le 17/02/2021

Ces dernières années, la résine époxy s’est faite connaître au-delà des domaines industriels dans lesquels elle était déjà très appréciée de par ses caractéristiques exceptionnelles et sa grande robustesse. En effet, c’est aujourd’hui dans l’artisanat qu’on la retrouve de plus en plus et notamment dans la création d’objets d’art et de meubles singuliers. Qu’il s’agisse d’inclusion ou encore de coulée en résine pour valoriser un meuble, les possibilités sont nombreuses et les amateurs d’art et de travaux manuels s’en donnent à cœur joie. Si une bonne connaissance du produit et le respect des dosages préconisés par le fabricant sont indispensables à la réussite de ce type d’ouvrage, il est également nécessaire d’apprendre à fabriquer un moule pour accueillir la résine époxy. C’est ce dont nous allons parler dans cet article. Quel matériau faut-il privilégier pour la fabrication de son moule et quelles sont les différentes étapes à suivre pour réussir sa confection ? Nos experts vous guident.

Fabrication d’un moule pour résine époxy : quel matériau choisir ?

Le plus souvent, les moules conçus pour les coulées de résine époxy sont fabriqués à base de silicone. En effet, ça n’est pas pour rien que certains de nos moules à cake sont conçus dans le même matériau car il offre un démoulage sans difficulté une fois la préparation prête. Il est également à noter que le silicone est très peu allergène et non toxique et peut donc être manipulé sans crainte par la grande majorité des personnes. Il faut toutefois retenir que le silicone demeure un matériau relativement fragile et là est sa principale limite. En outre, vous constaterez après plusieurs utilisations, une probable dégradation du silicone qui pourra engendrer plusieurs désagréments et notamment une difficulté accrue au moment du démoulage de votre œuvre. Cela étant, le silicone reste un bon choix pour la fabrication de votre moule destiné à accueillir la résine époxy. Il faut simplement penser à le remplacer lorsque celui-ci montrera des premiers signes d'usure.

Bon à savoir : pour la fabrication de votre moule, choisissez du caoutchouc de silicone. Ce dérivé du silicone est en effet plus facilement manipulable et durcit relativement rapidement. Vous en trouverez sans problème dans les magasins spécialisés. Il existe plusieurs références de caoutchouc en silicone et celles-ci sont généralement classées par degré de dureté du matériau. Exprimé en Shore, cet indice qui oscille entre 0 et 80 exprime l’échelon de souplesse du silicone. Plus cet indice est proche de zéro, plus le matériau est souple et par conséquent plus facilement malléable. En vous approchant des indices allant de 40 à 80, vous aurez un silicone moins élastique et plutôt dur mais qui peut également convenir selon la nature de votre projet. Pour un moule comportant de nombreuses irrégularités et ornements, il est préconisé d’opter pour un silicone plutôt souple avec un indice shore faible.

Les différentes étapes à suivre pour réussir la fabrication de son moule

Vous connaissez à présent le matériau à privilégier pour la fabrication de votre moule à résine époxy, il est désormais temps de mettre la main à la pâte ! Découvrez quelles sont les étapes à respecter pour réussir votre pièce.

Etape n°1 : choisir le modèle de son moule

Pour la réalisation de votre moule, vous n’avez que l’embarras du choix quant à sa forme. Vous pouvez pour vous aider, prendre un modèle afin d’obtenir une copie conforme de l’objet que vous souhaitez réaliser en résine époxy. Pour cela, vous devrez alors réaliser ce que l’on appelle un “moule négatif” à partir d’un “moule maître”. A l’aide d’un cadre, vous allez ensuite pouvoir faire couler votre silicone à l’intérieur de votre moule de référence afin que le vôtre en prenne la forme. Après vous être assuré que le matériau soit réparti de manière bien uniforme, il ne vous reste plus qu’à attendre le séchage complet avant de pouvoir le retirer du moule maître.

Pour la réalisation de votre moule, vous pouvez également vous passer du moule maître et confectionner le vôtre sans aucun modèle. Pour cela, vous aurez néanmoins besoin d’un récipient destiné à accueillir le silicone ainsi que d’un mélange de détergent et d’eau qui permettra un démoulage plus facile. Pensez à ne pas mettre une couche trop fine de silicone au risque de créer un moule trop fragile et cassant.

Etape n°2 : finitions et séchage

Lorsque le silicone n’est pas encore sec et demeure malléable, profitez-en pour le pétrir afin de lui donner la forme que vous souhaitez qu’il garde. Une fois ce travail accompli et lorsque vous serez satisfait du résultat, vous n’aurez plus qu’à attendre le séchage complet du moule qui doit durer environ une heure.

Etape n°3 : démoulage

Avant d’entreprendre le démoulage de votre moule, assurez-vous que l’ensemble soit totalement sec et durci. Si tel est le cas, vous pouvez alors procéder au retrait de votre pièce et commencer à l’utiliser pour vos coulées de résine époxy. Votre moule pourra être réutilisé plusieurs fois par la suite.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire