Création d’une pièce de carénage

Publié le 16/06/2015

Création d’une pièce de carénage

Tuto proposé par POLUX (Gex)


Modèle de base

Modèle de base

En premier lieu, je vais me servir de la pièce d’origine comme moule.

Pour ne pas la détériorer et ayant oublié de commander un agent de démoulage,  je vais appliquer avec minutie du film alimentaire scotché correctement pour éviter des infiltrations de résine et tendu correctement pour éviter les plis ou bulles.

Préparation  Préparation

Ensuite, pour un travail bien préparé avant d’avoir les gants bien collant, confectionnez le sac à vide avec le Nylex et le Sealtex en laissant bien 10cm de marge (il faut penser à l’augmentation du volume de la pièce avec le Feltrex).
Préparez également les découpes du tissus d’arrachage Peeltex et du Feltrex.

Confection sac à vide Nylex  Confection sac à vide Syltex

Découpe du Peeltex  Découpe du Feltrex

Ensuite, préparez les découpes du tissu carbone HR en n’oubliant pas de croiser les découpes afin d’augmenter la rigidité de votre pièce, il faut croiser la trame du tissu à chaque couche, et pour la dernière couche bien penser dans quel sens la trame de votre tissu doit être positionnée pour l’esthétisme final de votre pièce (pour cette pièce, je suis parti sur six couches).

Préparation de la Résine époxy SR 8200 + Durcisseur standard SD 7204.
Deux solutions pour le mélange : soit au poids (avec une petite balance précise 100gr / 37gr), soit au pourcentage (dosage en volume 100/44). N’ayant pas de balance pésice, j’ai opté pour la deuxième solution avec un gobelet gradué. Une fois le mélange calculé et bien dosé, bien remuer.

Mélange

Application sur la matrice avec le tissu carbone : imbibez allègrement de résine époxy avec un pinceau à poil dur. Afin de bien imprégner le tissu, répétez l’opération pour chaque couche (croisée). A l’aide d’une paire de ciseau, vous pouvez couper le surplus de tissu à 1cm/1,5cm du bord de la pièce.

Application de la résine

Ensuite, il faut appliquer sur la pièce de tissu d’arrachage et du Feltrex, que j’ai agrafé entre eux sur tout le contour en laissant 2cm de marge du bord de la pièce.

 

Une fois cette opération effectuée, on peut passer à l’opération sous vide et séchage. On dépose notre pièce dans le sac à vide, que l’on referme soigneusement avec le Sealtex. Ne pas oublier le tuyau d’aspiration !

Préparation à la mise sous vide

Pour faire le vide, j’ai donc utilisé un vieux moteur de frigo de récupération,  adapté un vacuomètre et une vanne d’infusion pour gérer l’aspiration, car au moment du vide il faut s’assurer du bon positionnement de la pièce et que cela ne la déforme pas. Il faut mettre en place en appuyant fortement sur tous les contours de la pièce, ainsi que sur les contours du sac, afin de supprimer les éventuelles fuites d’air.

Schéma de montage du réseau de vide

On peut voir également un bocal à cornichon que j’ai percé de deux trous dans le couvercle afin de servir de récupérateur de résine pour éviter l’aspiration de celle-ci dans la pompe ! J’ai étanché les tuyaux sur le couvercle du bocal avec du Sealtex, ça va très bien.

Voilà, laissez sécher six heures à température ambiante. Ensuite, sortez votre pièce du sac à vide et battez-vous à l’aide d’une pince pour arracher le tissu d’arrachage ! (attention aux agrafes, elles aiment la viande !). Décollez de l’intérieur la pièce d’origine à l’aide d’un tournevis par intermittence sur tout le pourtour.

Laissez ensuite reposer la pièce 12 heures, puis comme la taille de ma pièce ne me permettais pas de l’insérer dans le four de maman, je l’ai positionnée sur des cales au-dessus du fourneau à bois à une température de 60°, laissez mijoter 6 heures !

Séchage

Une fois la cuisson terminée, il faut passer au ponçage afin d’avoir une belle finition...

Ponçage

Pour finir, j’ai appliqué à la bombe trois couches de vernis brillant, entre chaque couche de vernis poncé avec du papier de 120.

Domaines d'application lié à ce tutoriel :

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire