Débuter avec la résine époxy 

Publié le 01/09/2021

La résine époxy est devenue incontournable. Sur la toile ou dans les magazines, on trouve une multitude de projets utilisant l’époxy. Cela vous a peut-être donné envie de vous lancer à votre tour. Mais avant de vous lancer tête baissée dans votre projet, il y a quelques bases à connaître pour bien comprendre comment la résine époxy marche. Voici un guide pour débutant qui vous permettra de commencer sans problème.  

1) Respecter à la lettre les instructions du fabricant


La résine époxy se compose de deux éléments : une base et un durcisseur. Le mélange des deux provoque une réaction chimique qui forme votre résine. C’est pourquoi il est impératif de respecter les doses prescrites par le fabricant pour obtenir un rendu impeccable. C’est une question de bon sens oui, mais c’est important car le bon rapport de mélange peut varier d’un fabricant à un autre. 

Respecter le rapport prescrit


Pour réussir ce mélange, il vous faudra aussi prendre en compte la densité des produits. Si le durcisseur et la base n’ont pas la même densité, ils n’auront donc pas le même poids. Dans un mélange basique avec un rapport 1:1 (la même quantité pour les deux produits), il est impératif que les deux composants aient le même poids pour que le mélange prenne. 

Il est donc conseillé de mesurer précisément les deux composants avant de faire votre mélange. Nous vous conseillons d'utiliser un verre doseur pour connaître le volume exact des liquides. Le volume vous permettra de mesurer précisément, sans avoir à prendre en compte la densité des deux composants. En ajoutant le même volume pour les deux produits vous devriez obtenir le rendu attendu.

 

2) Faire attention aux conditions extérieures


Respectez les consignes du fabricant est une chose, mais vous devez également prêter attention aux conditions extérieures pour bien utiliser votre résine. Qu’entendons-nous par conditions extérieures ? La chaleur et l’humidité d’une pièce par exemple.

Il est nécessaire de les prendre en compte car la résine époxy est sensible aux deux. Il vous faudra prendre en compte la température ambiante pour faire votre mélange. 

Les basses températures


S’il fait moins de 20°C par exemple, la résine prendra plus de temps à durcir. De plus, il faut savoir que des températures basses peuvent provoquer le développement d’une couche cireuse qu’on appelle “rougissement aminé”. Cette couche qui se forme à la surface de la résine est très difficile à retirer ! Il est aussi possible que la résine cristallise. Enfin, sachez que plus la température est basse, plus la résine sera difficile à mélanger car trop visqueuse. 

Les hautes températures


Que se passe-t-il lorsqu’il fait plus de 20°C ? La résine réagit bien plus vite ! 25°C est la température idéale pour mélanger votre résine. À cette température, le durcissement ne se fait pas trop vite et vous laisse le temps de travailler votre résine par la suite. Au-delà de 25°C, il peut être difficile d’utiliser la résine car la réaction chimique se fera plus rapidement et ne vous laissera que peu de temps pour réaliser votre projet. 

 

Si vous travaillez dehors, n’oubliez pas de prendre en compte les variations de températures (jour, nuit…). 

L’humidité


Il vous faudra également prendre en compte l’humidité présente dans l’air. Si jamais celle-ci est trop élevée, la résine réagira et la qualité de votre mélange en pâtira. Si vous devez travaillez sur une surface humide, préparez-la au préalable pour la sécher au maximum.

Si vous ne les utilisez pas tout de suite, il est conseillé de laisser les composants fermés pour éviter de les abîmer à cause de l’humidité mais aussi de l’oxygène qui va venir dégrader les produits.

N’oubliez pas de prendre en compte votre support, sa température mais aussi son humidité entrent également en compte dans cette équation !

3) Bien mélanger les composants


Si les conditions sont optimales, il ne vous reste plus qu’à mélanger. Pour un bon rendu, il faudra bien travailler les deux composants. À noter que le mélange est assez collant et qu’une quantité non négligeable va se coller aux parois de votre récipient. Vous devrez donc prévoir une quantité suffisante pour conserver un bon ratio entre les quantités de la base et du durcisseur. 

Les outils


Autre chose, il vous faudra choisir les bons outils pour effectuer votre mélange. Nous vous conseillons d’investir dans une boîte ou un seau d’une bonne capacité accompagné d’un bec verseur pour vos projets les plus ambitieux. Évitez les récipients en métal car le mélange va chauffer et vous risquez de le surchauffer voire même de vous blesser.  

Pour mélanger, vous pouvez vous servir d’une spatule en bois ou bien de touillettes en bois ou en plastique. Elles vous permettront de bien décoller les résidus de résine des bords. 


4) Utiliser la bonne résine époxy


Préférez toujours un produit de qualité à une résine bon marché. Vous ne regretterez pas votre investissement. Un produit bon marché est la garantie d’un rendu catastrophique et au final vous devrez racheter à nouveau de la résine.  

Ne jouez pas à l’apprenti chimiste


Ne mélangez surtout pas différents produits ensemble. La résine et le durcisseur que vous avez achetés ensemble fonctionnent parfaitement lorsqu’ils sont mélangés mais vous ne pouvez pas savoir ce qu’il peut se passer si vous mélangez un des composants avec une autre résine ou un autre durcisseur. 

De la même manière, il est très important de choisir des colorants compatibles avec la résine époxy. 

 

5) Ne diluer par votre résine époxy


On l’a vu l’humidité est très mauvaise pour la résine lorsqu’elle est encore liquide. Assurez-vous que vos outils, seau et touillette soient parfaitement secs avant d’effectuer votre mélange. Vérifiez également qu’il n’y est ni poussière, ni résidu quelconque avant de verser la résine.  

 

Voilà, vous connaissez les principaux facteurs à surveiller pour réussir de façon optimale votre résine époxy. Retrouvez d’autres guides et tutoriels sur notre site pour mener à bien vos projets.